La Chine

Il y a deux ans, c’est fraîchement diagnostiqué de la maladie cœliaque que Martin Messier s’envolait vers la Chine pour un séjour de plus de trois semaines. Récit d’un voyage où la crainte a vite fait place à l’émerveillement et aux découvertes.

Martin Messier, Montréalais œuvrant dans le domaine de la production sonore, ne s’en cache pas : l’idée de voyager avec sa condition déclarée moins de trois mois plus tôt le rendait extrêmement nerveux: «J’en étais au tout début du processus et mon but était de faire descendre mon taux de transglutaminases le plus vite possible. Alors j’avais très peur d’être contaminé », raconte celui qui voyageait en compagnie de sa copine et de la mère de celle-ci.

Par Martin Messier, membre de la FQMC
Article paru dans le magazine Info Coeliaque, Printemps-Été 2019, Vol 36 N°1

 

Je suis membre FQMC. Pour avoir accès au contenu, connectez-vous.
Je ne suis pas membre FQMC. Pour devenir membre et avoir accès du contenu exclusif, inscrivez-vous.