Barbecue en camping
Le décompte du nombre de jours avant l’été est presque terminé. L’appel de la nature, du grand air et des repas extérieurs se fait de plus en plus sentir. Quoi de mieux que de plonger en mode camping pour profiter au maximum de l’été? Voici quelques idées pour les repas sans soucis et sans chichis, 100% bonheur.
 
Pour Édith Lalanne, directrice générale de la FQMC, le camping s’avère le type de vacances par excellence pour le mode de vie sans gluten de sa famille. «Au camping comme à la maison, on est dans un environnement contrôlé où l’on choisit et prépare ce qu’on achète, sans avoir à se priver, raconte la maman de Maxime, 13 ans et de Hugo, 10 ans. J’aime que l’on prenne le temps de faire les choses pour les repas, tout en ayant de grandes discussions à refaire le monde». Édith partage avec nous ses incontournables du camping.
 
Équipement de base
  • Un brûleur à butane
  • Une glacière électrique (ou un réfrigérateur de tente-roulotte ou de roulotte)
  • Des poêlons et chaudrons
  • Des ustensiles de cuisson

P’tit-déj sous la tente

Pour le premier repas de la journée, Édith privilégie les goûters sans cuisson. Sur la table à pique-nique, elle dépose ses muffins maison banane-chocolat, du fromage sans lactose (papa et fiston sont intolérants) et des fruits comme des raisins et des cerises de France que ses fils adorent. Les rôties ou céréales avec lait d’amandes ou de soya non réfrigéré sont aussi de bons dépanneurs. Et quand la famille veut se gâter, c’est papa qui prépare œufs, rôties et bacon pour tous!

Autres idées: Préparer un mélange à crêpes sans gluten à l’avance et le maintenir au frais. Au moment de cuire les crêpes, déposer des bleuets, des brisures de chocolat ou de la banane écrasée à la fourchette. On arrose de sirop d’érable! Rien de trop beau pour le camping!

Lunchs pas compliqués

Mais sur le barbecueÀ l’heure du lunch, les enfants sont tellement épris de leurs jeux qu’ils passent en coup de vent se remplir la panse. C’est pourquoi Édith adore faire un pique-nique avec des crudités, du fromage, des charcuteries sans gluten, des œufs cuits durs et, parole de maman, tout disparaît en un temps record! La famille Harvey revient aussi régulièrement aux lunchs de blé d’Inde qu’ils préparent sur leur brûleur au butane avec leur plus grand chaudron. Des barres tendres et petits gâteaux satisfont les dents sucrées en fin de repas, parce que c’est camping!

Autres idées: Les salades de pâtes, de riz, de légumineuses sont faciles à assembler à l’avance et toujours savoureuses. On vous propose une recette de salade de melon d'eau, crevettes et féta, un véritable rayon de soleil dans votre assiette. Les fameuses sandwichs sont également toujours désignées pour des lunchs vite fait. On en profite pour traîner nos boîtes de conserve: thon + mayo + olives, saumon + œuf cuit dur + câpres + mayo, etc.

Soupers «On se gâte!»

Lorsque le soleil commence à descendre dans le ciel, la famille Harvey aime se préparer un beau repas copieux de viandes marinées comme le poulet cajun sirop d’érable ou un steak mariné comme à l’épicerie. Les viandes sont marinées 24h à 48h à l’avance pour un maximum de saveur et de tendreté. Le repas est complété par des pommes de terre au four ou riz, ainsi que des papillotes de légumes variés avec sel, poivre, beurre et un peu d’eau pour éviter que les légumes ne collent. Édith revient souvent à sa recette de saumon en papillote qu’elle garnit de miel, de sel et de poivre, rien de plus!Poulet cajun sans gluten

Autres idées: Lorsque les journées s’étirent, pourquoi ne pas en profiter pour se faire un apéro digne de ce nom? Pour ce faire, on opte pour des antipasti en boîte (olives marinées, aubergines grillées, artichauts en vinaigrette) dont les ingrédients sont bien sécuritaires. On complète avec des craquelins sans gluten, des fromages fins et des pâtés sans gluten et on accompagne le tout d’un bon verre (alcoolisé ou non) à son goût. Les enfants aussi ont le droit de trinquer au jus!

Autour du feu

Smores sur le feu de campQu’est-ce que seraient des vacances en camping sans les fameuses guimauves, saucisses ou rôties sur le feu de camp? Chez les Harvey, les s’mores volent la vedette. Des biscuits Graham sans gluten sont combinés à du chocolat et des guimauves sans gluten grillées que l’on emprisonne au bout de la fourchette! Attention, car cette gâterie créé une forte dépendance, mais demeure une exclusivité camping!



Les incontournables

Édith part toujours avec sa sauce à spag’ en pot Masson, que ce soit pour le soir d’arrivée où tout n’est pas encore installé ou pour un soir de pluie. Vite fait, bien fait! Elle ne part jamais sans des crudités et des fruits faciles à préparer pour des collations tous azimuts. Lors des weekends de camping plus frais de printemps ou d’automne, le souper de fondue fait aussi partie de ses classiques. Viande à fondue au choix, trio de sauces maison, patates au four, cubes de fromages, légumes et le tour est joué! «Environ, 40 à 50% de ce que nous cuisinons a été préparé à l’avance, évalue Édith. C’est maintenant pleinement intégré dans la routine de préparation au camping et ça nous fait gagner beaucoup de temps sur place!»