Articles de voyage
Quoi de mieux que de s’évader loin de la maison pour réellement décrocher et parvenir à se détendre ? Nous nous sommes ici entretenus avec des gens qui ont la ferme conviction que les contraintes alimentaires peuvent très bien se conjuguer avec les voyages.
 
Louise Demers, une membre de la FQMC, a toujours entretenu une grande passion pour les voyages, et particulièrement depuis qu’elle est à la retraite, soit depuis 11 ans. Il y a six ans, quand elle a appris qu’elle devait éviter de consommer du gluten, il n’était surtout pas question de mettre une croix sur les voyages. Elle avoue cependant qu’elle doit maintenant composer avec de nombreuses difficultés. « Depuis cinq ans, nous louons une maison au Costa Rica. Nous retournons toujours au même endroit, car nous y avons nos habitudes et nous savons dans quelles épiceries nous pouvons trouver les ingrédients pour préparer nos repas. Et nous allons aussi toujours dans les mêmes restaurants », explique celle qui aimerait toutefois qu’il existe des formules tout-inclus, où les voyageurs seraient totalement pris en charge, pour pouvoir s’évader en toute confiance, sans avoir à se préoccuper de quoique ce soit.

Vers des formules clés en main

Le souhait de Mme Demers pourrait être sur le point de se réaliser, car à l’agence de voyage Gama Mirabel, et en collaboration avec la FQMC, on travaille activement à mettre sur pied des formules pour ceux et celles devant éviter le gluten. Eux-mêmes parents d’un enfant atteint de la maladie cœliaque, les propriétaires de l’agence Karim et Meriem Chefaï sont bien conscients de ce que cela représente. « Il ne s’agit pas seulement d’identifier des endroits qui offrent des repas sans gluten, mais aussi dont les propriétaires et l’ensemble des cuisiniers connaissent bien les enjeux liés à la contamination croisée et mettent tout en oeuvre pour l’éviter », explique Mme Chefaï.
 
Prévu pour ce printemps, le premier projet consistera en un séjour de 10 jours à Paris. Un partenariat avec un restaurant permettra non seulement d’y prendre les repas en toute confiance, mais aussi d’obtenir des paniers pique-nique à emporter pour les excursions hors du quartier, dans les musées et les châteaux par exemple. Outre ce premier périple, le couple a plusieurs autres destinations en tête, où ils ont d’ailleurs déjà commencé à établir des partenariats, dont l’Espagne, l’Angleterre, la Hollande et l’Amérique du sud.

L’aventure en famille

Pour Maryse Turenne, le fait que l’un de ses trois enfants soit cœliaque n’a jamais freiné son désir d’explorer de nouvelles destinations. Dans les dernières années, la famille s’est ainsi envolée pour la Californie et le Mexique, et prévoit cet été se poser en Floride pour vivre, entre autres, l’expérience Disney. « Oui, cela nécessite peut-être une plus grande préparation et d’être davantage organisé, mais nous nous sommes jamais empêchés d’aller là où nous avions envie », affirme la mère de famille qui avoue que les nouvelles technologies les aident grandement. « L’application Find me Gluten Free, qui géolocalise les endroits sans gluten, nous a rendu la tâche beaucoup plus facile, avance-t-elle. En consultant les commentaires des utilisateurs, on peut vraiment savoir si les lieux sont sûrs. »
 
Le choix du Grand Riviera Princess à Riviera Maya au Mexique s’est aussi basé sur les commentaires de visiteurs que Mme. Turenne a pu trouver en fouillant sur le web. Une fois sur place, la famille s’est assurée de bien expliquer au concierge et aux cuisiniers de quoi il en retournait des contraintes alimentaires de leur fils qui, au final, n’a jamais été malade durant quelque voyage que ce soit.

Un peu de répit au Québec

Sans prendre l’avion, il est aussi possible de décrocher « sans gluten » au Québec, car le spa Eastman dans les Cantons-de-l’Est propose des séjours tout-inclus où la détente et la santé sont à l’honneur. « Dans nos cuisines, on ne retrouve aucun ingrédient avec du gluten. Nous utilisons des céréales comme le sarrasin, le millet et le riz, qui sont en plus exempts d’OGM et la plupart du temps locaux et bio. Les produits laitiers et leurs dérivés sont également absents de nos menus. Hébergement, spa et circuit d’eau, salle d’entraînement, conférences à tous les jours, séances de yoga et de Pilates, marches en forêt et large gamme de soins et de massages… voilà aussi ce que comprennent les forfaits de ce centre de villégiature sur le thème du bien-être.
 
 Par Clémence Risler